AGE 2017

ECOLE DU CHAT DE VALENCE
COMPTE-RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU 3 MARS 2018

La séance commence à 10h15.

La Présidente remercie les adhérents de leur présence.

RAPPORT MORAL :

2017 est l’année du changement, dans la continuité.

Changement de présidence, nouveau conseil d’administration, plus complet, mais continuité des actions : stérilisation des chats errants sauvages,
adoption des chats errants sociables, information du public.

Le conseil d’administration s’est réuni à 6 reprises en 2017 :
22/02/2017, 15/05/2017, 01/07/2017, 18/09/2017, 09/11/2017, 15/12/2017,

Les points forts de 2017 :

1) La mise en place de commissions indépendantes et autonomes pour la gestion des activités :

Commission stérilisation : Brigitte, Magali, Marie Dieudonné, auxquelles se sont ajoutés Jean Louis et Guy. A la dernière réunion, ont également
participé des trappeurs habituels, Angélique, Dominique Danna, Dominique le Marigny.
Commission adoption : Monique, Chantal, Bernadette, avec répartition des tâches entre gestion des familles d’accueil et gestion des adoptions sur
le terrain.
Commission évènementiel : Brigitte, Catherine, Chantal, Bernadette, pour les brocantes, le repas annuel, le marché de Noël.
Commission internet : Christophe et Charlotte, Marie et Philippe
Commission soins urgents : Catherine et Marie.

2) Une trésorerie stable, grâce à une gestion rapprochée. La mise en place de numéros d’autorisations évite les dérives, et permet à la
trésorière de gérer au mieux. Presque toutes les factures vétérinaires ont été réglées dans les 30 jours suivant leur réception.

3) Une augmentation de la subvention accordée par la Mairie de Valence, dans le cadre de la convention signée en 2016, à 5000 euros au
lieu de 3000, pour stériliser 50 chats par an.

4) La signature d’une convention avec la mairie de Guilherand Granges, pour un montant de 3000 euros, dont 1000 euros versés en 2017.

5) Un nouveau site Internet, plus coloré, plus moderne. Merci à Christophe pour la création et à Charlotte pour les mises à jour. Possibilité de
dons en ligne depuis fin 2017 (un peu long à mettre en place du fait du banquier et de la disponibilité de chacun.).

6) Un nombre d’adhérents en progression : 112 au 31 décembre 2017 contre 109 en décembre 2016. Une vingtaine d’adhérents 2016 n’a
pas renouvelé son adhésion ce qui ne nous empêche pas de progresser.

7) Des résultats encourageants, tant en terme de chats stérilisés que de chats adoptés, résultats qui vous seront présentés par les
différentes commissions. De même, la commission évènementiel vous parlera des résultats des brocantes et des animations de l’association.

8) La participation au forum des associations, le 9 septembre 2017, avec un meilleur vécu par les bénévoles présents sur place (plus de
contacts, ceux-ci étaient plutôt positifs).

9) La rédaction d’un règlement intérieur, décrivant le mode de fonctionnement de l’association. Beaucoup d’éléments ont été mis en place. Il
doit maintenant être soumis au vote des adhérents.

10) Une gestion plus précise des distributions de nourriture et litière collectées, avec l’aide de Carole, avec une fiche à remplir à chaque
retrait. Le bilan a été repris par mes soins, cela représentait trop de travail pour la commission évènementiel. 5 collectes ont été organisées en
2017. Le bilan des entrées et des sorties vous sera présenté en même temps que celui des différentes commissions.

Les besoins :
Fabrication de plus de cages trappes, indispensables si nous voulons faciliter les trappages. Nous allons être aidés par Wilfried qui va nous faire un
tutoriel pour nous aider.



Page 2



Recrutement de plus de bénévoles sur le terrain : la fermeture de la maison SPA nous laisse seuls face aux demandes des maires. Sans bénévoles
supplémentaires, nous ne pourrons pas faire face. De même, nous allons avoir besoin de familles d’accueil. La période d’hiver, en dehors de toute
naissance, ne voit pas ralentir le nombre de chats à placer, abandonnés par leurs propriétaires, et qu’on ne peut pas laisser dehors.

Remplacement de Marie DIEUDONNE pour les stérilisations dans l’Ardèche.

Les perspectives 2018 :
Signature d’une convention avec la mairie d’Etoile grâce à Mme CHARLIN ici présente.

La Présidente demande s’il y a des questions.

Question : quel est votre secteur géographique
La Présidente : nous intervenons sur Valence, Guilherand Granges et Etoile sur Rhône, communes pour lesquelles nous avons signé une
convention. Pour les autres communes nous répondons en fonction des appels et de nos possibilités financières et technique.

Question : est-ce que ce sont les maires qui vous sollicitent ou l’association qui fait les démarches ? Pourriez-vous intervenir sur Romans – Bourg
de Péage ?
La Présidente : Bourg les Valence avait une convention avec la SPA. Depuis la fermeture de la SPA je les ai contactés mais je n’ai pas eu de
réponse. J’ai également contacté Portes, St Marcel, Guilherand et St Peray
Remarque : Bourg de Péage est contre. Ils établissent des arrêtés pour captures et euthanasies. Il faudrait les interroger officiellement pour qu’ils
prennent position et que ça se sache.
La Présidente : il existe des sites reprenant la liste des communes féli-protectrices. La Drôme n’est pas bien placée.

Question : je nourris des chats et j’ai été dénoncée. Est-ce normal ?
La Présidente : le règlement sanitaire départemental interdit de nourrir des groupes de chats non stérilisés, car cela favorise la reproduction. Vous
pouvez lancer une campagne de stérilisation avec votre entourage. Des quartiers organisent des cagnottes dans ce but et ça fonctionne bien.

Remarque : les maires réagissent suite aux plaintes des riverains contre les chats errants en verbalisant ou en faisant appel à la fourrière. Il faudrait
sensibiliser les maires sur le fait que la stérilisation vaut mieux que l’euthanasie. Ce pourrait être fait dans le bulletin municipal, ou des affiches chez
les commerçants… il y a des alternatives à l’euthanasie. Par contre, il faudrait des gens sur place pour les suivre et les nourrir. Attention de ne pas
laisser trainer des gamelles en permanence car cela entraine des nuisances.
La Présidente : effectivement, les chats libres peuvent être nourris avec certaines exigences (gamelles retirées, croquettes par terre… pour ne pas
attirer les rongeurs). J’ai contacté certains maires mais sans résultat. Quant à l’information ça prend du temps, mais de votre côté vous pouvez
intervenir avec notre appui. J’en profite pour lancer un appel au secours aux bénévoles. Un de nos buts pour 2018 est de susciter un élan pour
arriver à faire plus sans que ce soit trop pesant.

Question : quand nous faisons des opérations de trappage nous glissons des flyers d’information et demande d’aide dans les boites aux lettres,
mais nous n’avons aucun retour. Auriez-vous un courrier type à distribuer ? Nous serions plus crédibles en mentionnant vos coordonnées.
La Présidente : nous n’avons pas ce type de courrier, mais nous pouvons faire.

Question : je suis amenée à trapper des chats autour de chez moi, mais certaines personnes me demandent sous quel statut…
La Présidente : nous prévoyons de faire une carte officielle pour les trappeurs qui opèrent sous couvert de l’association, afin de prouver qu’ils sont
habilités. Mais l’école du chat doit être informée. Si, par exemple, vous êtes agressée dans le cadre de l’association, une déclaration doit être faite
dans les 48 h et une plainte sera déposée.

Question, qu’en est-il de la maltraitance ?
La Présidente : la maltraitance n’est pas notre mission. Le refuge St Roch s’en occupe ainsi que la stérilisation des chats de particuliers qui ont peu
de moyens. Notre rôle c’est la stérilisation des chats errants, et les soins aux chats malades ou blessés.

Question : il existait une campagne de stérilisation organisée aux alentours de Pâques. Existe-t-elle toujours ?
La Présidente : je dois justement me pencher sur ce sujet.

Nous passons au vote du rapport moral :
Contre : 0 - Abstention : 0 - Pour : 39
LE RAPPORT MORAL EST ADOPTE A L’UNANIMITE



Page 3



Question : je travaille à la mairie de Valence. J’ai vu des tracts concernant les pigeons et le nourrissage des chats mais ils ne sont pas clairs. Il
faudrait peut-être les modifier et y ajouter vos coordonnées.
La Présidente : je crains un nourrissage excessif. Tout ça doit être organisé.

Remarque : il existe des comités de quartiers (13 au total sur Valence). Vous pouvez vous faire inviter. Les questions posées attendent des
réponses impératives.

BILAN FINANCIER (voir annexe) :

Le budget est équilibré.
Les frais vétérinaires sont importants, mais c’est normal, c’est notre mission.

Rapport sur la vérification des comptes – année 2017 :
Mardi 27 février, au domicile de Catherine Mazat, Trésorière, Angélique Corvione et moi-même, Robert Riou, avons vérifié les comptes de
l'Association. Catherine a mis à notre disposition toutes les pièces comptables (chéquiers, factures et relevés de compte) ainsi que l'outil
informatique afin de suivre les recettes et les dépenses.
Tous les relevés de banque et les factures sont classés de façon très méthodique et donc facilement exploitables.
Nous avons effectué le rapprochement entre les factures, les chèques émis et les relevés du compte bancaire. Constatations faites, à chaque
chèque émis correspond bien une dépense concernant le but et le fonctionnement de l'Association.
De même, les recettes répertoriées en fonction de leur nature permettent d'avoir une vision détaillée des ressources de l'Association.
Un bémol toutefois, nous n'avons pas trouvé trace des justificatifs des dépenses concernant les chats dit ''Ecole du Chat'' hébergés au 62, rue
Georges Méliès. Nous demandons à Madame Simon de bien vouloir les faire parvenir à la trésorière.
En conclusion, que ce soit sur la partie dépenses ou la partie recettes, nous n'avons relevé aucune anomalie comptable, aussi nous vous
proposons de donner quitus à la Trésorière que nous pouvons et devons remercier pour son travail.
Nous ajouterons aussi nos remerciements à Dorothée pour son implication lors du changement de Trésorière.

Nous passons au vote du bilan financier :
Contre : 0 - Abstention : 0 - Pour : 39
LE BILAN FINANCIER EST ADOPTE A L’UNANIMITE

COMMISSION STERILISATION :

Nous nous sommes réparti les nombreuses demandes d'intervention pour des chats errants par secteur géographique :
dans la ville de Valence bien sûr, secteur géré par Brigitte BLACHE
mais aussi dans d'autres communes à proximité :
Magali RIOUBON a géré les demandes en Drôme, hors Valence
Marie DIEUDONNE a pris en charge des demandes en Ardèche, particulièrement à Guilherand Granges.

Au final nous avons fait stériliser 261 chats errants, soit 96 matous et 165 minettes, ce qui a bien sûr permis d'éviter de très nombreuses
naissances, et contribué à enrayer un développement trop important de la population féline.

Au-delà de ces chiffres il faut voir le contexte, beaucoup de rencontres sur le terrain, avec des personnes prêtes à nous aider, ou au contraire
excédées par les chats trop nombreux, et de très nombreux trappages, parfois compliqués.

Un grand merci à tous nos « trappeurs », comme Jean-Louis DUMOULIN , Angélique CORVIONE, Dominique DANNA, Guillaume GAREL, Guy
DEMAAT, Dominique LEMARIGNY, Bernadette COISSIEU, Chantal BONNET...et à tous les particuliers qui viennent nous emprunter une cage et
gèrent eux-mêmes la capture d'un chat errant de leur quartier.

Ces nombreuses stérilisations ont un coût important et sont financées en partie par l'association, par les participations des particuliers qui font appel
à nous, et grâce à des aides précieuses comme les bons 30 Millions d'amis (pour 48 chats) et les aides de la fondation Bardot (pour 20 chats), et
tout particulièrement la convention avec la ville de Valence, qui nous a permis de faire stériliser 51 chats errants sur l'année 2017.

Nous remercions particulièrement Monsieur BRARD, élu municipal, très à l'écoute des problèmes posés dans certains quartiers par des chats trop
nombreux, et grâce à qui nous avons pu obtenir une augmentation de la subvention de la ville de Valence, qui s'élève désormais à 5000 euros.
Merci aussi à Mme MATTHIEU, de la mairie, pour les signalements qu'elle nous fait , et son suivi des problèmes rencontrés dans différents quartiers
comme La Chamberlière, Fontlozier, Valensolles …
Merci également à Monsieur BERNARD pour sa présence sur le terrain, bien utile pour dénouer des situations parfois tendues avec des habitants
dérangés par la présence des chats, et merci à Monsieur MUZEAU qui gère cela désormais.

Toujours dans le domaine du financement, en 2017 une convention a été signée avec la ville de Guilherand -Granges, ce qui est aussi d'une grande
aide pour notre association.

Enfin, nous tenons aussi à remercier les différentes cliniques vétérinaires, qui font leur possible pour nous accueillir au mieux, et ce n'est pas


Page 4



toujours évident, parce que, pour un chat errant, on n'est vraiment pas sûr de l'attraper pour le jour J du rendez-vous, et alors au dernier moment on
doit annuler et reporter. Cela ne simplifie pas les plannings des vétérinaires !

Ce que nous essayons de faire pour être efficaces :
Travailler par petit quartier pour stabiliser la population féline locale.par exemple Fontlozier : un groupe d'une dizaine de chats, désormais tous
stérilisés.
Rencontrer les personnes qui nourrissent les chats, pour le faire avec propreté et discrétion, et que ce soit un nourrissage raisonnable.

Quelques mots sur les difficultés rencontrées :
Dans certains quartiers comme Valensolles ou Fontbarlettes, il y a un très grand nombre de chats errants.
Les nourrissages ne sont pas cadrés du tout, par exemple certaines personnes jettent de la nourriture par les fenêtres , un peu n'importe quand.
De ce fait, les trappages sont difficiles, et parfois infructueux.
Notons que malgré tout nous avons cette année fait stériliser 19 chats à Valensolles, 16 à Fontbarlettes, 13 à l'Epervière, 7 à La Chamberlière.

La suggestion de se rapprocher des comités de quartier, pour une meilleure information et un contact plus aisé avec les habitants du quartier nous
semble une bonne idée. A mettre en place.

Pour finir
De nouveaux trappeurs seraient vraiment les bienvenus pour nous permettre d'intervenir au mieux, et de gérer les multiples demandes de
stérilisation de chats errants.
De même, avoir plus de cages trappes nous serait aussi fort utile.

COMMISSION EVENEMENTIEL :

Chantal BONNET, Bernadette COISSIEU, Catherine MAZAT et Brigitte BLACHE ont géré cette commission,

Les objectifs de cette commission peuvent se décliner en trois axes :
• Faire connaître l'association pour permettre son développement
• Récolter des fonds pour compléter la trésorerie de l'association, et financer nos actions
• Créer des moments conviviaux avec les adhérents

Les événements de l'année 2017 :

Brocantes : Alixan , Portes les Valence, Beaumont les Valence, Beauvallon, Bourg les Valence
Fête des voisins à Chateauvert
Gain : 927 €

Tombola : billets fabrication maison, 76 lots distribués, dont seulement 2 achetés

Repas annuel à Portes les Valence, organisé par Germaine GUILLAUD-BATAILLE
Le tirage de la tombola a eu lieu à l'issue du repas
Tombola et repas ont rapporté 1700 €

Marché de Noël
Un moment convivial de rencontre avec thé, café, gâteaux, et une plus grande diversité dans les objets proposés
1376 € de ventes
Goûter associatif
un après-midi sympathique, un buffet bien garni, mais un peu moins de monde qu'espéré, sans doute dû à une date mal adaptée ( week-end de
Pâques)

Forum des associations : un stand attractif, beaucoup de personnes intéressées, et de prises de contact.

Perspectives pour l'année 2018 :

Création d'un nouveau logo pour l'association : en cours
• pour donner une identité bien visible à l'association
• vente d'objets divers avec ce logo
• fabrication de nouveaux flyers

Reconduction des brocantes et vides-greniers :
Brocantes annuelles de villages, mais pas de brocantes sur parkings (non rentables)

Nous sollicitons les adhérents pour nous aider :
• pour installation, tenue du stand, remballage
• pour nous fournir en objets à vendre : en bon état, objets actuels si possible

Des permanences à la MVA seront mises en place pour vous accueillir et réceptionner les objets que vous pourrez nous apporter.

Repas annuel :
Impossible à Portes les Valence cette année, en raison de travaux dans la salle.
Envisagé à la MVA fin Septembre, un samedi soir, avec quelques nouveautés.
pas de tombola cette année pour ne pas trop systématiser.

Concours de pétanque le 23 Juin à Guilherand-Granges, organisé par Chantal et Gil BUSSEUIL.

Rencontres conviviales : forme à définir : goûter ? Petit déjeuner ? Brunch ?

D'autres idées à mettre en place
• présence sur le marché de Valence un samedi matin
• présence à la Fête des voisins de Chateauvert
• présence à la Fête de l'Epervière

Toutes les dates, et détails pratiques vous seront bien sûr communiqués au fur et à mesure par les courriers du secrétariat de l'Ecole du Chat, et
nous en profitons pour remercier chaleureusement Annick DUTEIL pour son aide et sa disponibilité !

COMMISSION ADOPTIONS :

Nous sommes désormais 3 à gérer cette commission, Chantal BONNET, Bernadette COISSIEU et moi-même Monique CARIVEN, ce qui a permis
l’augmentation du nombre de chats adoptés.

132 chats ont été adoptés en 2017 (63 mâle et 69 femelles).
Nous avons actuellement 24 familles d’accueil régulières et 9 occasionnelles.
27 chats sont à l’adoption sur le site à ce jour.
33 chats ont été adoptés depuis le début de l’année (15 mâles et 18 femelles – 2 chatons et 31 adultes).
Depuis le 01/01/2017 un chèque de caution est demandé aux adoptants de chatons en attendant le justificatif de stérilisation.
Je lance un appel à familles d’accueil capables de biberonner des chatons de moins de 2 mois car les 3 que nous avions l’année dernière ne sont
plus actives cette année, et sans personne pour le faire nous seront obligés de refuser d’accueillir (donc de sauver) ces chatons, qui, de ce fait,
seront condamnés.

REDISTRIBUTION DES CROQUETTES ET LITIERES (voir annexe) :

Nous avons réorganisé ce poste, pour plus de transparence. Les collectes nous font faire des économies d’argent qui sont réinjectées dans les
stérilisations. Merci aux bénévoles qui participent aux collectes.

REGLEMENT INTERIEUR :

La Présidente reprend les principaux points du règlement intérieur.

Question : comment procède-t-on pour modifier le règlement intérieur ?
La Présidente : il est possible de le modifier en cours d’année, mais la validation n’a lieu qu’à l’AG suivante. Il suffit d’en parler à un membre du CA
ou de nous écrire.

Nous passons au vote du règlement intérieur :
Contre : 0 - Abstention : 0 - Pour : 39
LE REGLEMENT INTERIEUR EST ADOPTE A L’UNANIMITE

DIVERS :

Magali, Responsable stérilisations Drôme, fait un appel pour qu’un(e) adhérent(e) prenne le relais de ses communications téléphoniques, quelques
semaines dans l’année, afin de la décharger et lui laisser un peu de temps pour contacter des écoles, rencontrer les chefs d’établissement et leur
présenter son projet : faire de la sensibilisation auprès des jeunes.

La Présidente est passée dans une émission télévisée, avec une minette à adopter. C’était l’occasion de faire connaître l’association, et la minette a
maintenant trouvé un foyer. Vous pouvez le visionner sur le site internet.

Le montant de la cotisation reste inchangée pour l’année 2018. Par contre, l’an prochain, nous vous demandons de ne pas la payer avant l’AG car
le montant sera décidé lors de l’Assemblée Générale.

Nikita, minette pour laquelle nous avons fait un appel aux dons, va bien. L’opération s’est très bien passée et elle n’aura aucune séquelle. Elle vous
remercie pour votre générosité.

PAS DE QUESTIONS DIVERSES


Fin de la séance à 12h30.
La matinée se termine par un pot de l’amitié.


«Les gens qui aiment les chats sont ceux qui ont le plus gros cœur »
Susan Easterly (auteur)




La Présidente
Cette page a été consultée 504 fois